Section Images

En édition classée «Beau Livre», Iru Errege 64100 Bayonne, paraît en janvier 2017 : «Musique & Rencontres» Objectif Scènes.

Sous couverture rigide, au format 24 X 33, 352 pages et plus de mille photos, ce livre retrace quarante années de prises de vues de concerts sur des scènes françaises.

Musique & Rencontres Objectif Scènes

Musique & RencontresMes premières photos ont été prises avec le Zeiss Ikon de mon père, bien que lui s’en soit peu servi. Il y en avait pourtant des photos sur la table quand ma mère vidait ses boîtes de biscuits en métal pour que chacun plonge sa main, son regard : la « territoriale », le football, la moto, les enfants, moi sur la moto ou à côté de sa volière…
Dans les années 70, le Zénith, d’importation de l’Union Soviétique, à l’époque, permettait des réglages plus précis : ouverture, sensibilité, vitesse, rapprochement… puis Canon, AE1, AE1 program, le numérique ensuite mais toujours Canon et une intrusion d’un Nikon Coolpix.
Ces mots, ouverture, sensibilité, sont justes et ont une résonance particulière pour moi, ils s’associent à la valeur que je donne également à ceux qui m’entourent ou qui ont partagé des passages de ma vie. On ne fait pas une photo pour soi mais pour la partager, la soumettre, la dévoiler, pour contempler le plaisir de l’autre à la regarder, à l’observer.
Reste à savoir ce que l’on retiendra de tout cela, l’émotion, la joie, la tristesse, la mélancolie, la nostalgie. C’est en 1989 que le déclic, autre mot de photographe, a eu lieu, pas vraiment une révolution, mais une révélation : je la dois à Seyda Iskender-Baret, fille de photographe dont on retiendra le parcours dans « Rencontres ». Audio et visuel, en voilà un beau couple. Cela m’a permis de me démarquer du groupe qu’elle avait créé avec d’autres plongeurs : Objectif Images. Le seul non-plongeur dans toute cette équipe devait automatiquement capter l’attention hors de l’eau. La passion était tout aussi présente et chacun regardait avec respect les résultats de l’autre.
Jean-Luc Caturla

Préface

« Jean Luc Caturla nous fait ici voyager à travers son amour de la musique et des artistes.

Il capte à merveille et grande sensibilité l’âme de légendes de la musique mais aussi celle d’artistes moins célèbres mais tout aussi animés par la passion de la scène.

Ces instantanés de vie nous montrent avec poésie et force, à quel point la scène et le fait de partager, confère aux artistes en les transcendant, un pouvoir incantatoire et d’incarnation extraordinaire.
Un voyage à travers le temps de ce que l’homme a de meilleur : l’amour de l’autre.»

Didier Lockwood